Construction d’un cabanon / atelier en palettes

J’ai aménagé voilà quelques mois dans une petite maison, qui ne disposait malheureusement pas d’un espace dans lequel je pouvais bricoler. Certes, lorsqu’il fait beau je peux tout à fait travailler à l’extérieur. Mais étant donné le temps que je passe à ce hobby, il m’était indispensable de pouvoir disposer d’un atelier « au sec » pour les jours de pluie (voire pire … de neige !!! ou de vent !). Et surtout un espace ou tous mes outils seraient réunis, rangés, et surtout en sécurité !

J’ai donc décidé de me lancer dans la construction d’un cabanon qui fera office d’atelier, mais également de stockage de mon matériel et mes matériaux. Mais la contrainte était de disposer d’un cabanon qui me revienne à moins de 150 à 200 € pour environ 4,5 m². Autant dire mission impossible 😉 S’était sans compter sur l’aide apportée par un ami, et ses restes de chantier conservés depuis la rénovation de sa maison.

Voilà donc « la bête » en photo, une fois terminé.

IMG_3033

Etant donné qu’il n’y avait pas la possibilité de disposer de courant électrique dans mon cabanon, hormis en tirant une rallonge électrique, j’ai donc décidé de placer une grande fenêtre ouvrable juste au niveau de mon plan de travail. La luminosité apportée dans le cabanon est donc très bonne même avec la porte fermée, que ce soit en hiver comme en été. Le trou dans la porte n’est quant à lui pas là pour apporter de la luminosité, mais pour laisser passer le chat (qui, au vue du temps passé à dormir sur le plan de travail doit avoir quelques restes de bricolages d’une autre vie ;)).

J’ai tout d’abord choisi l’emplacement de mon cabanon, à savoir un endroit à l’abri du vent (très présent chez nous) étant donné que rien ne sera fixé au sol. Cet emplacement, entouré de haie, m’a également permis de ne pas fermer tous les murs afin de conserver un maximum de luminosité.

IMG_304355266de1867f4.JPGJ’ai ensuite disposé 10 parpaings qui serviront de support pour mon cabanon. Pour cela, j’ai calculé l’espacement entre chaque parpaings afin de faire en sorte que tous les coins des palettes reposent au moins sur un parpaing. J’ai utilisé 4 palettes Europe pour mon sol, avec un léger espacement dans la profondeur pour obtenir la surface suivante : 190 x 240 cm. Pour information, les palettes Europe sont standard, avec une taille de 120 x 80 cm.

J’ai relié ces 4 palettes à l’aide de 4 chevrons que j’ai fixé sous ces dernières sur toute la profondeur. Elles sont donc désormais complètement solidarisées et ne forment qu’un seul bloc. L’écart de 30 cm entre les deux rangées de palettes à été comblé avec quelques planches récupérées sur des chutes de bois.

IMG_301955266d8c2954c.JPGUne fois mon sol fait, j’ai commencé à monter les murs, encore une fois avec des palettes Europe entières. Celles du mur du font sont positionnées avec la longueur au sol. Celles des deux murs de côté ont la largeur de 80 cm au sol. Et enfin, la palette servant de support du plan de travail est positionnée comme les palettes du fond. Les 30 cm de trop dus au positionnement du sol sont donc rattrapés par le positionnement des palettes du mur.

Les murs sont solidarisés grâce à des chevrons positionnés sur chaque mur, et des équerres dans les différentes intersections afin d’effectuer des liaisons les plus solides possible. Un fois les murs positionnés, j’ai rattachés ces derniers au sol grâce à des chutes de cubes de palettes démontées. Les murs prennent évidemment en compte la pente du toit, et des palettes ont donc dû être découpées en conséquence.

IMG_302055266d92cd499.JPGPour la toiture, j’ai pu utiliser des plaques de fibrociment que m’a donné un ami. Les plaques sont fixées grâce à des tirefonds à 3 chevrons positionnés dans le sens de la largeur du cabanon. Ces chevrons sont eux-même fixés aux murs du cabanon.

Nous avons donc là un cabanon qui commence à se faire connaître !! Il ne manque plus qu’à y ajouter une porte, fabriquée maison (d’où l’esthétique douteuse …), et une fenêtre fabriquée avec des reste de palettes, qui m’ont servi à réaliser le cadre pour y fixer une plaque de plexiglass. Cette fenêtre peut s’ouvrir vers le haut (pratique lorsque l’on ponce … ou qu’il fait chaud).

J’ai ensuite fini mon sol en posant un parquet en planches de palettes, ce qui m’évite d’avoir des trous partout dans le sol 😉 J’ai également bouché les trous d’un des mur afin de couper le vent qui pouvait encore arriver de ce côté là.

IMG_303755266db46351c.JPGPour l’aménagement intérieur (…), j’ai installé un plan de travail réalisé avec une chute de planche de ma cuisine, et sous lequel j’ai ajouté deux étagères pour les outils électroportatifs. Et je profite de tous les éléments de palette des murs pour faire mes différents rangements d’outils.

La réalisation du cabanon m’a demandé environ 40 heures de travail. Donc à 2 ou 3 personnes c’est totalement jouable sur un week-end.

Et le défi de réaliser ce cabanon avec un budget de moins de 200 € a été largement accompli. Je n’ai eu a acheter qu’une dizaine de chevrons 6 x 6 cm, 2 chevron 10 x 10 cm, un bon tas de vis et de clous, et quelques équerres. Le reste n’a été que de la récupération.

Et voici un récap de toutes les photos du cabanon :

[print_gllr id=42]

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>